Les vignes

Le vignoble de Pied-Flond s’étend sur une trentaine d’hectares prolongeant le Côteaux de Bonnezeaux, au bas de Milvue-aerienne-bandeaulé. Nous y cultivons des parcelles de chenin, de cabernet, de gamay et de grolleau.

 

Le travail au fil des saisons

La conduite de la vigne est orientée par la recherche permanente de la qualité, et ce à tous les niveaux :

L’enherbement a été dans nos premiers projets afin de concurrencer la vigne trop vigoureuse et de générer un stress bénéfique à une bonne maturité des raisins : moins de raisins mais plus de concentration.

DSC03261La taille réalisée au cours de l’hiver (de décembre à mars) permet de réguler le développement de la vigne pour obtenir une meilleure qualité des grappes de raisins. D’une maniè
re générale nous taillons assez court pour obtenir une récolte moins importante mais avec des raisins concentrés permettant l’élaboration de vins riches.

DSC03260

L’effeuillage réalisé mi-juin – début juillet (côté soleil levant) puis mi-septembre (côté soleil couchant) dégage les grappes, favorisant ainsi dès le début de l’été une meilleure maturité des raisins, et à l’entrée de l’automne, une aération naturelle par l’assèchement des raisins au vent et au soleil évitant les mauvaises pourritures.

thumbnail_chenin-pn-06-1

L’éclaircissage (ou encore vendange en vert) permet de soulager les vignes trop vigoureuses en répartissant et diminuant le nombre de grappes sur chaque cep, ce qui conduit à une meilleure maturité des raisins.

L’optimisation de la maturité: chaque semaine, au moment des vendanges, nous passons dans chacune des parcelles pour vérifier la maturité, la sucrosité et l’état sanitaire des raisins. Après observation de la météo, nous déclenchons les vendanges des parcelles concernées.

Le tri des vendanges nous permet de sélectionner les grappes ou parties de grappe qui serviront à l’élaboration de nos Coteaux du Layon. Nous pourrons parfois faire une sélection au grain par grain.


Cliquez ici pour découvrir l’histoire du Vignoble Angevin